Paroles d’Auteur

Florian Sirieix

Zoo Run : 2 jeux en 1 pour coopérer ou s’affronter

Qui est-il ?
Basé dans le sud de la France, Florian est un auteur toujours jeune et pourtant déjà à l’origine de nombreux jeux salués par la critique, comme Imaginarium, Oh Capitaine! ou Montmartre. Zoo Run est son premier jeu spécifiquement dédié aux enfants.

Le jeu pour enfants, une nouvelle aventure…

Petit, je jouais déjà beaucoup. Je me souviens encore de parties de cartes avec mes parents, puis de Cluedo, de Labyrinthe Master et plus tard de Risk, c’était génial. 

J’ai eu l’idée de Zoo Run en travaillant sur un autre jeu de gestion pour adultes. Et puis cette mécanique m’a semblé intéressante, et il m’est venu tout de suite l’idée d’assembler des animaux.

C’est mon premier jeu pour enfants, alors c’était un défi pour moi. Je me suis dit qu’il fallait tout simplement que le jeu soit simple, il ne fallait rien rajouter à cette mécanique d’assemblage pour qu’il suffise de s’amuser en réfléchissant. Pour développer le jeu, j’ai eu de l’aide des enfants de mes amis, mais aussi de tous ceux de la classe de maternelle dans laquelle travaille ma chérie. C’était un régal parce que même quand je revenais avec un tout nouveau thème, les enfants se rappelaient parfaitement des règles !

De la ferme au zoo…

À la base, le jeu se déroulait dans une ferme. Et puis avec Aurélie, on s’est dit qu’on pouvait trouver des animaux plus rigolos et plus mignons. Alors je lui ai parlé d’un de mes dessins animés préférés quand j’étais petit : Bernard et Bianca au Pays des Kangourous. Les deux souris aident un jeune garçon à sauver les animaux capturés par un affreux braconnier. Mais là, ce n’était pas génial comme idée, parce que les animaux qu’on ne sauve pas n’ont pas un sort très enviable !!! 
Au final on est tombé d’accord sur l’idée du Zoo : les animaux y sont plutôt bien traités quand même. Ceux qu’on libère peuvent participer à la course avec nous, puis ils retourneront dormir dans leur enclos. Et pour les autres, pas de course aujourd’hui, tant pis ! Après, c’est Aurélie qui a choisi les animaux qui seraient dans le jeu : et ils me plaisent tous !
Mon préféré ? Le lama !