Paroles d’Auteurs

Dorian & Leandro Berthelot

Little Battle : un jeu de bataille surprenant

Qui sont-ils ?
Dorian Berthelot puise-t-il son inspiration dans les volcans d’Auvergne ? En tout cas, Little Battle, son premier jeu Loki, lui a été directement inspiré par son fils. Une belle aventure ludique et familiale !

Le jeu de société, une histoire d’ADN

Quand j’étais petit (ça remonte à pas si longtemps que cela au final), les jeux de société auxquels je jouais étaient « Buteur » ou « Dix de chute » avec mes frères ; et les dames, le rami, le nain jaune avec mes grands-parents quand j’étais chez eux en vacances.
J’ai toujours apprécié les jeux de société, mais je dirais que c’est à l’adolescence (14/15 ans) que j’ai vraiment pris conscience que j’adorais vraiment ça. Étant d’une génération où la PlayStation était omniprésente, je m’étonnais à me faire des soirées de Risk avec des amis ou un scrabble avec mes parents plutôt que d’aider Lara Croft à sortir de temples dangereux.

« Papa, et si on faisait un jeu ?»

L’idée de Little Battle est venue lorsque nous faisions un combat sur smartphone. Mon fils Leandro m’a dit : « Papa ça serait bien que tu fasses un jeu de société sur ce thème… à quoi j’ai répondu : « OK, mais on va le faire ensemble ». Et nous avons pris une feuille blanche et un crayon pour brainstormer sur le sujet.

Très vite, nous nous sommes orientés sur 3 types de coffres, échoués sur la plage, qui s’ouvriraient d’une certaine manière. Leandro m’a particulièrement aidé sur le choix des personnages et sur le « qui ouvre quoi ». Puis nous avons rajouté la phase de draft pour la distribution des cartes qui du coup enlève une partie de hasard. Cela devient donc plus intéressant : autant pour l’initiation à cette mécanique méconnue des tout petits que pour l’équilibre des équipages afin de mener de rudes batailles.

J’essaie toujours, quand je crée un jeu pour enfants, de réaliser un jeu simple, facile d’accès, expliqué en 5 min, mais qui n’est pas exempt d’une certaine profondeur afin que les parents ne s’ennuient pas.

Du prototype au jeu fini…

Nous avons réalisé un proto très rapidement et les premiers tests ont pu être faits dans la foulée. Très vite, les retours furent positifs et le jeu fonctionnait bien, sans blocage particulier. Ce qui nous a poussés à le proposer à Aurélie lors d’une rencontre sur PEL 2017. Le développement est toujours intéressant à suivre et nous remercions Loki pour nous avoir sollicités à chaque nouvelle étape. Nous avons été impliqués et consultés lors de chaque modification apportée au jeu. En effet les personnages viking, valkyries, chevaucheur de cochon, se sont transformés en adorables petits perroquets, rhinos et panthère, mais l’esprit est resté intact. Le nombre de cartes fut ajusté afin de répondre au mieux à la tranche d’âge sans pour autant réduire les différentes possibilités qui s’offrent à nous.